vendredi 20 avril 2018

Pour le plaisir.


































Soyons-Suave est heureux de vous rappeler qu'on peut rire avec un oignon. 

Connaissez-vous Jean-Michel ?

Impossible d'envisager une fin de semaine sans notre cher ami Jean-Michel, qui chaque vendredi, partage avec nous, et le monde, les plus suaves clichés de son album photos.


































Jean-Michel, 41 ans, sait rester chic en promenant Sultan. 

Soyons K, soyons Pop, soyons K Pop !

Découvrir la K Pop par accident permet sans doute de se mettre un instant à la place de Speke apercevant pour la première fois le lac Victoria : on devine immédiatement qu'on vient de mettre le doigt sur quelque chose d'important. 

Chaque vendredi, échangeons nos hallucinations et notre fascination grandissante pour cette pop venue du Pays du Matin Frais tout en vous mettant en garde : cela peut être suavement addictif.



Pour son retour, la pause coréenne de fin de semaine de Soyons-Suave ne va pas vous apporter beaucoup d'informations sur le mystérieux (enfin pour nous) groupe Lamb C, si ce n'est qu'il est composé de quatre membres et existe, semble-t-il, depuis 2010. 

Une chose est certaine, le leader se nomme Lamb C (donc nous notons une certaine cohérence) et il chante tout en s'accompagnant à la batterie. Il aime aussi visiblement les vidéos de chatons mignons et à ce jour, nous n'avons pas trouvé de relation directe entre ses compositions et ce point précis. 

En tout cas c'est très suave, très "Passe donc prendre un long drink, j'ai racheté du jus de canneberge et des chispters" et un peu en dehors des rails habituels de la pop qui signe son nom d'un K. Que nous adorons cependant. Nous sommes fans, que voulez-vous...

Soyons Peplum !


































Célébrons la toge, la tunique et même la serviette nouée.

La question suave du jour : heu...


































Non non finalement, tout va bien. Et c'est officiel en plus.

Que lire ce weekend ?






















Le guide Marabout est notre ami. Il sait tellement de choses...

Luke Evans présente le retour de l'Instant Maillot de Soyons-Suave.




































C'était le retour de L'Instant Maillot de Soyons-Suave.

Le Brushing du jour.


































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette huit cent soixante dix-septième édition, Rhonda Fleming présente le modèle intitulé "Pantone 1585 C"

mercredi 18 avril 2018

Pour le plaisir.


































Soyons-Suave est heureux de vous proposer une activité qu'on ne pense pas toujours pratiquer en extérieur. 

L'Instant Grrr


Et maintenant dansons !



Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour cette rupture momentanée de la suavitude mais cela faisait tellement longtemps... le soleil... 

La photo mystère du mercredi.


Ne nous demandez pas ce qu'il se passe dans cette image, nous n'en avons pas la moindre idée. 

La question du jour : ne serait-il pas plus suave de prévenir ?


































Jetant un léger coup d’œil (mais comme ça, en passant, vraiment) au remake par Netflix de la relativement indigente série des années 60 "Lost in Space", qui avait déjà eu droit en 1998 à un passage disons-le calamiteux sur grand écran, quelle ne fut pas notre surprise d'apercevoir Parker Posey, dans un rôle à l'origine masculin et qui est toujours payant indépendamment des époques : celui de l'ultra méchant, en l'occurrence ici de l'ultra méchante. 

Pour tout vous dire, cela faisait des années que nous n'avions pas songé à Parker Posey et il est bien possible qu'en fait, son nom, même, n'ait momentanément été effacé de notre esprit. 

Mais grâce à ce retour tonitruant et dont nous n'étions pas du tout au courant, il va être cependant impossible de l'oublier à nouveau, tant ce qu'elle fait dans "Lost in Space" est sans doute le plus beau cabotinage vu depuis longtemps sur petit et grand écran.



































Il est heureux que nous n'ayons pas un coeur fragile, tant nous passons depuis quelques temps nos soirées à sursauter dans notre fauteuil, en découvrant de façon totalement inopinée qu'une célébrité des années 90 s'est infiltrée dans une série inattendue. Et c'est encore plus foudroyant lorsque la révélation se fait au moment du générique final, ce qui nous oblige à revenir en arrière en lançant des "Mais non...". 

La chose avait commencé avec "American Gothic" et ses trois premiers épisodes passés à nous demander "Est-ce elle ?" jusqu'à ce que la confirmation tombe : oui, c'est bien Virginia Madsen, aujourd'hui occupée à incarner les mères de famille que la vie et la gravité n'ont pas épargné. Souvenez-vous, cela a même été l'objet d'un quizz. 



































Le choc fut plus rude lors de la découverte de "The Alienist" puisque dans un rôle pratiquement confidentiel se dissimulait Sean Young, qui a aussitôt balayé nos souvenirs de "Blade Runner", qui, il est vrai, est sorti en 1982. 

Ce fut même, dans la foulée, un Instant Fourrure. 



Il n'est plus vraiment approprié d'évoquer un choc si nous nous tournons vers Greta Scacchi, divine créature surgie au milieu des années 80 et qui fut incontournable jusqu'au milieu des années 90. 

Si d'aventures vous souhaitez suivre la série "The terror", préparez-vous, elle y incarne l'épouse du Capitaine en chef Sir John Franklin et c'est un peu douloureux. 



































Et comme nous ne souhaiterions pas recevoir de nouvelles accusations de misogynie (ce qui arrive parfois, si si), terminons par le retour de celui qui avait un peu disparu pour diverses raisons depuis pratiquement 10 ans et qui revient dans l'excitante série "Trust" : Brendan Fraser. 



































Nous pouvons donc affirmer, afin de répondre à la question du jour que, oui, il serait suave de prévenir les téléspectateurs lorsqu'ils sont sur le point de recevoir l'équivalent d'une uppercut dans la zone la plus tendre de leurs souvenirs. 

Nous répétons régulièrement que la vie est cruelle et paradoxale. Alors quand, en plus, elle passe à la télévision... 


































Heureusement il reste Madeleine Stowe, dont l'apparence inchangée nous renversa dans "Revenge". Mais là, c'est de la science-fiction. 

Mais avant de poursuivre, une retouche maquillage...


C'est mercredi : soyons LGBT !

Chaque mercredi, Soyons-Suave propose une tribune aux minorités opprimées, puisque la suavitude passe aussi par le respect et la compréhension. Quelqu'un a dit : "Il faut commencer par s'aimer pour pouvoir aimer les autres", ajoutons "Il faut reconnaître la suavité de l'autre avant de s'attaquer à la sienne". 

C'est donc avec fierté que nous vous offrons un roman lesbien, une moustache et un instant transgenre.